lettre a israel... (et a traduire)

 
ceci est une lettre type a envoyer et signer (si tu veux bien sur)...
merci pour eux....!!!!
si tu ne te reconnait pas dans ces quelques lignes... tu peux en ecrire une toi meme!!!

Lettre à signer et à envoyer à l ambassade d'israël dans ton pays, au Haaretz (principal journal israelien et au Meretz (parti politique israelien contre la guerre)...
ce serait bien que tu copie la lettre, que tu la fasse voyager sur le net (via mail) et si tu peux... en faire une traduction dans une autre langue....

merci pour eux…

Pour l'Ambassade d'Israël :
à Berne
 amb-sec@bern.mfa.gov.il

à Paris
 ambassade@par.mfa.gov.il

à Berlin
 Botschaft@israel.de

sinon, chercher l'adresse d'une autre ambassade sous :
 http://www.israelpoint.com/english/General/Emba_abroad.htm

Haaretz (journal principal d'israël)
 feedback@haaretz.co.il

Meretz (partis politique contre la guerre)

 sheva@kba.org.il


Menaces d'assassinat sur la personne de Yasser Arafat, propos de M. Ariel Sharon du 2 avril 2004


Un Etat de droit, qui se dit démocratique, ne peut permettre l'assassinat du représentant incontesté d'un autre peuple.
Les propos de M. le Premier Ministre Ariel Sharon faisant clairement menace d'une exécution de M. Yasser Arafat sont inacceptables.
- parce qu'il n'est pas normal de s'attaquer à quelqu'un qui est reconnu par la communauté internationale comme étant le représentant du peuple palestinien, auquel le bénéfice de l'immunité diplomatique doit être reconnu
- parce qu'un Etat de droit digne de ce nom n'admet aucune exécution extrajudiciaire!
- parce que nous sommes opposés au principe même de la peine de mort

Un tel acte liquiderait définitivement tout processus de paix. C'est une perspective qui est dans la ligne du mépris total de l'autre, tel que M. Sharon l'a déjà mis en oeuvre lors du massacre des camps de Sabrah et Chatila lors de la guerre du Liban, et lors de son historique marche sur l'esplanade des mosquées, prélude à la 2e Intifada. Ce serait un acte d'agression qui vise à mettre le feu aux poudres, et qui est d'autant plus dangereux qu'il émane d'un personnage politique inculpé pour corruption et donc acculé à la fin de sa carrière politique.

Nous invitons toutes les forces démocratiques encore mobilisables au sein de la société israelienne y compris au niveau judiciaire, administratif et législatif, à réagir à cette fuite en avant dans une nouvelle escalade de la violence.

Pour nous, un tel acte nous amènerait à exiger de notre propre gouvernement la rupture immédiate des relations économiques, militaires, diplomatiques et culturelles avec Israël, et l'appel à un boycott total de l'Etat d'Israel.

En espérant, Monsieur l'Ambassadeur, que vous rapporterez nos propos à votre gouvernement, aux parlementaires et pouvoirs judiciaires de votre pays; nous vous prions de recevoir nos salutations distinguées.






add a comment on this article