Zidane ou Blatter ? Qui a fait le plus de bien au football ces 10 dernières années

 
Or donc Zidane a parlé et sans regretter son geste sur Materrazzi, Zidane a demandé pardon aux enfants. Une attitude qui en dit long sur la grandeur du personnage. Réaction de la FIFA ? Elle menace de lui retirer son titre de meilleur joueur du monde. Pas grave finalement. Zidane n'a pas besoin de cela, Zidane est bien au dessus de tout ce petit monde qui s'agite autour du ballon rond et de son nombril.


Qui a fait plus de bien au football cette dernière décenie ? Zidane et sa magie, Zidane et sa gentillesse, Zidane et son engagement auprès des enfants ou Monsieur le PRESIDENT Blatter et sa pompe à fric, Sepp Blatter, hué par tout le stade lors du match d'inauguration de SA grande bastringue mondiale ? Joseph S. Blatter qui se cache dans sa loge royale pour échapper aux mèmes sifflets rageurs du public allemand et se prive ainsi de flatter son ego en remettant le titre suprême sur la pelouse ?

Qui mérite le plus notre respect et notre admiration, Zidane, juste un homme, mais quel homme, ou les 23 Italiens qui vont être admnistiés par la justice car cela fait mauvais genre de jouer en Série C pour un champion du monde ? Tiens, finalement, un titre qui tombe à pic pour masquer la triste réalité et calmer la masse.

Qui mérite notre compréhension ? Monsieur Blatter qui compte ses milliards engrangés dans cette formidable machine à faire du pognon, aux dépends des joueurs sursaturés de matches et qui pêtent les plombs une fois le point de non retour atteint par des provocations racistes intolérables ?

Qui fait le plus pour la beauté du spectacle ? Les 5 sponsors qui devront désormais payer 150 millions de dollars pour voir leur nom collé à celui de la FIFA dans les stades et towships de Johannesburg en 2010 ?

Zidane qui commet une faute impardonable certes, mais l'assume devant 2 millards de témoins, parle de son honneur. L'honneur est un mot qui sonne bien dans sa bouche.

Pour sauver son honneur Monsieur Blatter, quant à lui, fait interdire en Suisse la publication du libre Carton rouge, une enquête très fournie sur les us et coutumes des hommes qui se sont appropriés le pouvoir sur le plus beau jeu du monde avec des méthodes qui font froid dans le dos et donnent la nausée.

Messieurs du football moderne, vous ne méritez pas ce Zidane là. Que son voeu se réalise, prendre une licence AMATEUR pour aller taper le cuir dans le quartier de son enfance. Chapeau bas. Un ange passe, c'est Zizou qui tire sa révérence en demandant avec sa pudeur que les provocateurs soient aussi mis au pilori.

e-mail:: nadine_crausaz@yahoo.fr

add a comment on this article