urgent paris demain risque de rafles massives de sans papiers a cachan

 
le squatt de cachan de nouveau menacés par les troupes de sarkozy

urgent paris risque de rafles massives demain a cachan

Reçu de RESF 94

Rafle massive à Cachan demain 17 Août 2006

Des sources convergentes confirment que les autorités envisagent d'évacuer par la force le squat de Cachan, ce bâtiment F désaffecté de la cité universitaire qui rassemble un millier de sans logis parmi lesquels une moitié de sans papiers avec 200 enfants.

Est-ce là la mise en application locale du discours provocateur de Monsieur Sarkozy tenu sur France 2 ce 15 août

Après avoir menti sur la première famille ukrainienne, expulsée lundi 14 août, il ment encore en attribuant les violences des banlieues à une " immigration mal maîtrisée ", ce que ses propres services ont déjà plusieurs fois contredit.

Et le Ministre de la Chasse à l'enfant et du déménagement du territoire de menacer : tout parent d'enfant scolarisé refusé dans le cadre de la circulaire du 13 juin 2006 sera, en cas de contrôle, immédiatement reconduit à la frontière. L'expulsion du squat de Cachan lui permettrait ainsi d'atteindre son objectif : 25 000 expulsions avant la fin de l'année. Dans ce bâtiment F réside depuis des mois voire des années des familles qui ont espéré pouvoir sortir de leur précarité du logement en accédant à un titre de séjour, et qui se sont vus refuser le dépôt même d'un dossier à la sous préfecture de l'Hay -les-Roses au seul prétexte de leur lieu être expulsé.

Dans les écoles de Cachan comme ailleurs, pas de chaises vides à la rentrée.Nous serons donc présents ce jeudi 17 août à 5h30 devant le squat de Cachan.

RESF 94

Pour nous contacter : adressez votre correspondance à MM. Jean Michel DELARBRE ou Pablo KRASNOPOLSKY C/o SDEN - CGT Maison des Syndicats 11 rue des Archives 94000 CRETEIL Tél. : 01 41 94 94 25 / 06 30 55 66 58

add a comment on this article