EMEUTES de STRASBOURG du 4 AVRIL : un document très instructif de la police du pays de Bad Wuertemberg

 
des questions a se poser sur les manipulations et violences policiéres




EMEUTES de STRASBOURG du 4 AVRIL : un document très instructif de la police du pays de Bade Wuertemberg

Ce document (non daté mais apparemment du 09.03.2009) qui vient de filtrer provient du présidium de la police du land de Bad Wuertemberg. C’est un vademecum pour les agents censés prendre part aux opérations de maintien de l’ordre dans le cadre du sommet de l’OTAN.

Dans ce document figurent des recommandations générales sur l’attitude à adopter en cas de confrontation ainsi qu’un descriptif des « tactiques employées par les manifestants » (pp 14-16).

Le « vermummungsverbot » y est aussi explicité (interdiction faite de se masquer le visage), pp 22-23, ainsi qu’une liste exhaustive des objets prohibés de port chez les manifestants (p 25)...c’est vraiment un document typiquement "allemand", bien écrit, clair, sans imprécisions.

A lire ce document une question légitime se pose :

Si les allemands savaient prévoir aussi bien QUI serait présent pendant les 3 journées du sommet à Strasbourg (pages 6-7), comment est il possible que notre Ministre ait exprimé une certaine surprise à la constatation de la présence des black-blocks et, parmi eux, de casseurs ?

La police française a-t-elle sciemment laissé agir les incendiaires ?

Pourquoi n’y a-t-il eu aucune casse à Kehl si comme on le dit l’essentiel des BB étaient allemands ?

Plus on avance dans la compréhension de ce qui s’est passé plus une évidence s’impose :

Les troubles qui se sont produits étaient prévisibles, le lieu choisi pour la manif assez étrangement ...choisi à la frontière allemande, la passivité de la police française assez suspecte et l’exploitation politique des évènements drôlement ...prévisible.

Les dindons de la farce : les deux comités d’organisation du contre-sommet.

Sur des photos de l’Hôtel Ibis prise avant l’incendie mais pendant la destruction de deux caméras de surveillances, on note que toutes les fenêtres de l’Ibis sont occultées par des rideaux sauf trois d’entre elles (au 3e et dernier étage) et comme par hasard celles-ci donnent sur le carrefour où les principales destructions ont eu lieu. Les agents "logés" dans ce bâtiment se reposaient-ils simplement ? où effectuaient-ils des opérations de fichage sachant que le sort des caméras présentes à ce carrefour était déjà tiré d’avance ?

The PDF file presents the policing guide for the NATO summit 2009, taking place at the French-German border on April 3rd and 4th. The German guide outlines information on the area, dealing with media and citizens living in the region, expected protesting groups and general policy around the summit. The distribution of the manual is restricted "Nur fuer den Dienstgebrauch" (For official use only).

 http://file.sunshinepress.org:54445/nato-policing-2009.pdf



add a comment on this article